Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog d 'Atikin

Jusqu'au bout, les pierres sensibles

Rédigé par Atikin Publié dans #poésie

Jusqu'au bout

Mon quartier

Ce n’est pas mon quartier

C’est un quadrillage

De parcelles bien divisées

C’est une suite d’abris téléguidés

Par un réseau d’alarmes à l’affût

C’est un champs de murs assemblés, collés

Qui se rencontrent

Se croisent

Ou s’ignorent

Et me forcent à les longer….

Jusqu’au bout………………..

Mon quartier

C’est un assemblage en pointillés

Quelques habitants

A peine perceptibles

Derrière les parois

De leurs folles craintes débridées.

C’est un schéma

C’est une géométrie aveugle

Qui n’a pas senti l’approche

La discrète invasion

D’un grand peuple sous-jacent.

Des familles d’arbres

Des groupes de plantes

Des continents d’herbes

Chaque jour se multiplient

Et dérivent

Et résistent

Sans bruit

___________________

Les pierres sensibles

Comme une pierre

Je roule

Ma bosse

A travers

Les états d’âme

De la terre

Comme une pierre

Je peux rester longtemps, sur place

Sans bouger

A entendre et attendre

Tous les rythmes

Les silences aussi

Je viens de la planète terre

Et je l’aime

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :