Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog d 'Atikin

Parler, brûle, emettre, et là, maintenant, j'entends tout bas, le cri

Rédigé par Atikin Publié dans #poésie

Parler

Parler

Un langage

De sons

Funambules

Inconnus

Complexes.

Parler

Pour un rythme cardiaque

Primaire

Avec des mots

Incompréhensibles

Mais intenses

Par leur équilibre

Et si loin de nos bruits

De fond

Et si prés,

Si prés de

Tomber

Si prés du

But

Au fond.

________________________

Brûle

De temps en temps

Cet organe frêle

Cette toiture chauffante

Qui murmure

Et que bouleverse

Peut-être le soleil…

De temps en temps

Brûle en dedans

Consume

La soif

Qui s’inscrit

S’étale

S’écrit

Se peint

Qui s’étanche

Et nourrit.

______________________

Emettre

Emettre

Et mettre

En avant

Le goût chaud et salé

De l’onde décuplée

Que l’on devine

A travers

Le grand rien

Du monde fini

Et perçu

__________________________

Et là, maintenant

Et là, maintenant

De longs fils émanant

Envoient leurs lances et leur noeuds

Glisser

Danser vers rien

Pour rien

Juste toucher

nos mémoires

Qui peut-être ont reconnues

La terre

Où veillent

Et se réveillent les âmes

Les rythmes sombres

Nous rappelant à nous-mêmes

____________________________

j'entends tout bas

J’entends tout bas

Des mots

Invisibles

Des images

Inaudibles

Des soupirs

Qui s’étirent

Et soulèvent

D’Infimes infinis

___________________________

Le cri

Un son éjectable

Un appel éjecté

En feu

En volonté

En vie

Qui envie le jour

S’Agrippe au silence

S’échappe

Espère

Absorbé

Disparaît .

Partager cette page

Repost 0